Conservation des données et du matériel de recherche (banque de données)

La conservation des données ou du matériel en vue d’utilisations ultérieures

Au moment de préparer le formulaire de consentement, plusieurs options peuvent être envisagées par les chercheurs concernant la conservation des données et le matériel de recherche. Cette étape est l’occasion de mener une réflexion stratégique sur leur utilisation ultérieure.
 

Une réflexion préalable à des choix prévoyants

Voici quelques questions à se poser : 

  • Qu’est-ce qui fera l’objet de la conservation (matériel brut, données, les deux) ? À quelles fins seront-ils conservés (activités de diffusion exclusivement ou pour d’autres analyses) ?
  • Dans quel contexte seront-ils réutilisés (pour le projet spécifique ayant permis de les collecter ou pour d’autres projets) ?
  • Sous quelle forme seront-ils conservés et sous quelle forme seront-ils réutilisés (sous forme anonyme ou dénominalisée avec possibilité de réidentifier les participants) ?
  • Au terme de quelle période seront-ils détruits ?
     

Voilà autant de choix qui, s’ils sont planifiés dès le départ, peuvent permettre d’éclairer les participants sur la portée possible de leur contribution aux travaux des chercheurs avec lesquels ils collaborent.
 

 Comités d’éthique de la recherche avec des êtres humains de l'Université Laval (CÉRUL)

Conception et réalisation, DTI